Les services Inspec-thor inc. Inspecteurs en bâtiment certifiés

Numéro sans frais
1-866-617-8467 Heures d'ouverture:
Lundi au vendredi : 8h à 20h
Samedi et dimanche : 8h à 17h

Inspecteur en bâtiment certifié - Choix du consommateur 2014

On vous répète souvent que l'achat d’une maison constituera la transaction la plus coûteuse et la plus importante de votre vie. Or, contrairement à la plupart des autres achats que vous ferez, aucune garantie de remboursement ni politique de retour n’est prévue si vous n’êtes pas satisfait de la maison que vous venez d’acheter. Dès que vous devenez propriétaire, vous êtes responsable de l’entretien et des réparations de votre maison, il vous faudra prévoir les problèmes et vous acquitter des factures. C’est pourquoi il importe d’en découvrir autant que possible sur les problèmes potentiels avant de vous engager à acquérir une maison.

En prenant connaissance des conseils donnés ci-dessous, vous apprendrez comment protéger votre investissement et quoi faire pour que votre foyer demeure un endroit sûr où il fait bon vivre.

Si vous ne vous sentez pas capable d'effectuer certains des travaux d'entretien décrits ci-dessous ou s'il vous manque de l'équipement (une échelle par exemple), il faudrait peut-être envisager engager quelqu'un qui s'y connaît et qui pourra vous aider.


Que font les inspecteurs en bâtiment?

L’une des meilleures façons de connaître l’état, l’habitabilité et le niveau de sécurité d’une maison consiste à retenir les services d’un inspecteur en bâtiment professionnel1. Un inspecteur qui a reçu une formation appropriée examinera votre maison en la considérant comme un ensemble, de manière à prévoir les répercussions de l’un de ses composants sur le fonctionnement ou la durée utile d’un autre composant. Les inspecteurs en bâtiment visitent la propriété et effectuent une inspection visuelle exhaustive afin d’évaluer l’état de la maison et de tous ses systèmes. Ils signalent les composants qui ne fonctionnent pas correctement, de même que ceux dont la durée utile est atteinte ou qui ne sont pas sécuritaires. Ils identifient également les éléments qui pourraient nécessiter une réparation ou ceux qui ont peut-être présenté des problèmes dans le passé. Les résultats de l’inspection donnent au client une meilleure connaissance de l’état de la propriété, selon ce qui a pu être observé au moment de l’inspection.

Une inspection faisant suite à une offre d’achat conditionnelle à l’égard d’une maison de 165 à 205 m2 (1 800 à 2 200 pi2) prend normalement environ trois heures et coûte autour de 500 $. Après l’inspection, on remet à l’acheteur un rapport écrit qui présente tous les détails de l’inspection. L’inspecteur en bâtiment devrait être en mesure de répondre à toutes les questions que lui posera l’acheteur et de préciser les limites de son inspection afin de prévenir tout malentendu. La SCHL recommande que les acheteurs potentiels accompagnent l’inspecteur durant l’inspection, car cette expérience peut se révéler très enrichissante.


Portée de l’inspection de votre maison

L’inspection d’une maison vise à recueillir des informations concernant l’état des systèmes et des composants d’une maison au moment où est menée l’inspection. Elle vous permettra de prendre une décision éclairée.

L’inspecteur en bâtiment effectuera une inspection visuelle de la maison en examinant tous ses composants, y compris les éléments intérieurs et extérieurs. Il vérifiera la toiture, les solins, la cheminée, les gouttières, les descentes pluviales, la surface des murs, les fenêtres, les portes, les fondations et le nivellement du sol autour de la maison.

Si l’inspection a lieu en hiver, il faut noter que la toiture et les fondations seront peut-être cachées par la neige et la glace, et ne seront pas entièrement visibles. L’inspecteur en bâtiment fera tous les efforts raisonnables pour effectuer l’inspection de la toiture, mais pour des raisons de sécurité et d’assurance, il n’est pas tenu de monter sur un toit recouvert de neige ou de glace. Il peut, par contre, effectuer cette inspection à partir du sol ou d’un autre point d’observation. Il en est de même pour la cheminée et les descentes pluviales.

Si l’inspecteur découvre des problèmes ou des défectuosités qui excèdent la portée de l’inspection, il pourrait recommander de faire effectuer une analyse plus poussée.

Voici la liste des composants intérieurs qui feront l’objet d’une vérification par l’inspecteur : l’électricité, le chauffage, la climatisation, la ventilation, la plomberie, l’isolation, les revêtements de sols, de plafonds et de murs, ainsi que les portes et les fenêtres. Il faut savoir que les inspecteurs en bâtiment n’ont pas les compétences requises pour réaliser la vérification des appareils de chauffage au bois, comme les foyers à feu ouvert ou les poêles à bois, à moins d’être certifiés en vertu du Programme de formation technique en énergie du bois (WETT — Wood Energy Technology Training). De nombreux inspecteurs possèdent cette certification, mais n’effectuent pas d’inspection suivant le WETT pendant l’inspection normale d’une maison, à moins que l’on en fasse la demande. Il s’agit d’une demande spéciale qui prolonge l’inspection d’au moins une heure. Pour effectuer cette inspection convenablement, il faut au préalable faire ramoner la cheminée.

Comme pour l’extérieur de la maison, l’inspection des éléments intérieurs sera visuelle, ce qui sous-entend que l’inspecteur ne pourra pas voir derrière les murs ou sous le plancher.

Sauf si on en fait la demande, une inspection normale ne comprend pas les éléments suivants : une évaluation immobilière, l’estimation précise du coût des réparations ou une évaluation de la conformité au code du bâtiment. L’inspection ne fournit pas de garanties.

 

Le choix d’un inspecteur en bâtiment

L’inspection des bâtiments résidentiels est une discipline qui exige une formation, des connaissances et des compétences en communication spécialisées.

Toutefois, à l’heure actuelle, il n’y a pas de certification obligatoire et rien, au sens de la loi, n’oblige les inspecteurs en bâtiment à suivre des cours de formation ou à réussir des examens. N’importe qui peut se prétendre inspecteur en bâtiment. Voilà pourquoi il importe de bien choisir votre inspecteur.

Les inspecteurs en bâtiment dignes de confiance appartiennent habituellement à une association provinciale ou régionale. Ces associations ont édicté des normes, dont certaines sont reconnues par des gouvernements provinciaux. Certaines associations ont élaboré des catégories de membres en fonction de leur compétence. Dans la plupart des provinces, un membre ne peut promouvoir son appartenance à une association avant qu’il n’ait atteint le niveau minimal de compétence exigé d’un membre pratiquant. Les exigences peuvent varier d’une province à l’autre.

L’Association canadienne des inspecteurs de biens immobiliers (ACIBI), avec le soutien de la SCHL, de Ressources humaines et Développement social Canada et du Conseil sectoriel de la construction, a élaboré un programme de certification nationale volontaire afin de veiller aux compétences et au professionnalisme des inspecteurs en bâtiment. Les inspecteurs qui répondent aux exigences du « Programme de certification nationale » sont désignés « Détenteur d’un certificat national ». Les questions et réponses ci-dessous ont été rédigées pour vous aider dans le choix d’un inspecteur en bâtiment.

  1. Comment trouve-t-on un inspecteur en bâtiment?

    Vérifiez dans les sites Web des associations, dans les Pages JaunesMC ou dans les revues qui traitent d’habitation ou de métiers de la construction. Parlez-en à vos amis et à votre famille. Votre agent immobilier pourra peut-être vous en suggérer un, mais méfiez-vous. La réglementation dans certaines provinces et le code de déontologie des agents immobiliers ne leur permettent pas de recommander ou de donner le nom d’un seul inspecteur. Ils peuvent toutefois vous fournir une liste d’inspecteurs en bâtiment.

    Un inspecteur en bâtiment ne devrait être lié qu’à son association professionnelle, et sa seule allégeance devrait être envers son client.

  2. Depuis quand l’inspecteur est-il en affaires?

    On peut s’attendre à ce que la compétence de l’inspecteur en bâtiment s’améliore avec le nombre d’années pendant lesquelles il a été en affaires et le nombre d’inspections de maisons qu’il a menées. Les inspecteurs en bâtiment expérimentés seront mieux préparés pour évaluer l’état d’une maison.
  3. Quelles sont les compétences de l’inspecteur en bâtiment?

    Soyez à la recherche de personnes qui appartiennent à une association provinciale et qui ont suivi des cours en détection de défectuosités, en science du bâtiment ou en construction de maisons. Les inspecteurs en bâtiment professionnels sont habituellement régis par un rigoureux code de déontologie et ils doivent souscrire à des normes de pratique particulières. Les inspecteurs en bâtiment compétents doivent posséder une connaissance générale de tous les composants et systèmes d’une maison. Nombre d’entre eux ont une expérience pratique ou des antécédents en génie, en construction et dans un corps de métier lié au bâtiment.

    Vous devez vous rappeler qu’à l’heure actuelle, n’importe qui peut devenir membre d’une association d’inspecteurs de biens immobiliers. Un bon nombre de ces associations ont élaboré différents niveaux de compétence pour leurs membres. Être membre d’une association ne veut pas nécessairement dire que le membre a terminé un processus de certification. Vérifiez que l’inspecteur a terminé avec succès un processus de certification mis de l’avant par son association.

  4. Comment puis-je savoir si un inspecteur en bâtiment possède les compétences requises?

    Vous devez demander à voir les preuves d’appartenance à l’une des associations provinciales. Dans la plupart des provinces, un membre ne peut publiciser son appartenance avant qu’il n’ait répondu aux normes minimales visant les membres pratiquants. L’association de votre province sera heureuse de vous renseigner sur les différentes catégories de membres et sur le niveau de compétence atteint par un membre en particulier. Vous pouvez demander si l’inspecteur répond aux normes nationales.

  5. L’inspecteur en bâtiment est-il en mesure de fournir trois références?

    Tout inspecteur en bâtiment compétent devrait être en mesure de vous présenter ces informations sur demande. Téléphonez aux personnes données en référence et demandez-leur si elles sont satisfaites des services rendus par l’inspecteur. Vous pouvez également effectuer une vérification auprès du Bureau d’éthique commerciale.

  6. Peut-on embaucher un inspecteur en bâtiment pour effectuer des réparations et des améliorations?

    Bien des associations d’inspecteurs en bâtiment ont un code de déontologie qui interdit à leurs membres d’offrir leurs services en vue de réparer ou d’améliorer les maisons qu’ils ont inspectées. Bien qu’ils soient en mesure de vous présenter un avis professionnel sur la base de leur expérience, on vous recommande d’obtenir trois soumissions d’entrepreneurs compétents.

  7. L’inspecteur en bâtiment effectue-t-il des inspections le soir?

    Il n’est pas recommandé d’effectuer des inspections le soir, car nombre de composants importants de l’extérieur ne peuvent être inspectés adéquatement.

  8. Où puis-je me renseigner davantage sur un inspecteur en bâtiment ou sur son entreprise?

    L’inspecteur en bâtiment peut vous diriger vers le site Web de son entreprise ou vers son association; il peut vous donner de plus amples détails sur son entreprise, sur ses compétences ou décrire la gamme de services qu’il peut vous offrir.

  9. L’inspecteur doit-il produire un document après l’inspection et quand doit-il me le transmettre?

    L’inspecteur en bâtiment devrait vous remettre, dans les 24 heures, un rapport écrit qui passe en revue tous les composants majeurs de la maison.

  10. Dois-je engager un inspecteur en bâtiment pour inspecter une maison neuve?

    Une inspection préalable à l’occupation constitue peut-être une obligation dans le cas de l’achat d’une maison neuve. Durant cette inspection, l’acheteur et le constructeur procèdent à l’inspection de la maison afin de veiller à ce que les deux parties soient satisfaites que les conditions de la convention d’achat ont été respectées, et que tous les travaux à compléter et les défectuosités ou déficiences d’éléments faisant l’objet de la garantie ont été repérés. Si vous pensez ne pas posséder les compétences pour évaluer si votre maison neuve répond aux conditions établies dans la convention d’achat, vous pourriez retenir les services d’un inspecteur en bâtiment pour vous aider.

    Il est à noter que les lignes de conduite de certains constructeurs établissent qui peut être présent à l’inspection préalable à la prise de possession. Il est donc préférable de s’informer auprès du constructeur, lors de la négociation de la convention d’achat, pour savoir si cela est possible.

    Vous devez également savoir que l’inspection préalable à la prise de possession est un processus plutôt spécialisé et que les inspecteurs en bâtiment ne sont pas tous expérimentés dans ce domaine. Si le constructeur vous autorise à être accompagné d’un inspecteur lors de l’inspection préalable à la prise de possession, renseignez-vous si l'inspecteur en question possède les connaissances ou l'expérience requises pour mener ce genre d'inspection.

 

Un dernier point sur les inspections

La SCHL ne recommande ni cautionne aucune association ni aucun inspecteur en particulier. Elle soutient toutefois l'établissement de normes nationales uniformes de compétence pour les inspecteurs en bâtiment.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme de certification nationale de l’industrie de l’inspection des biens immobiliers, visitez le site web de l’Autorité nationale de certification au http://www.nca-anc.com/

1 Ce titre recouvre deux spécialités : les inspecteurs de bâtiments résidentiels et les inspecteurs de propriétés commerciales. Bon nombre de ces derniers inspectent aussi des bâtiments résidentiels.

Suivez-nous sur ...

Nous faisons plus de

400

inspections de maisons

par mois!

Inspecteur en bâtiment

Témoignages sur nos inspections